Les yeux des enfants parlent - l'absentéisme

Que cache l’absentéisme à l’école ? Quelles conséquences ?

Qu’est-ce que l’absentéisme ? C’est en permanence 5% des élèves qui sont absents de l’école, selon les statistiques du ministère de l’Éducation nationale. Un élève est considéré comme absent, selon le Ministère, lorsqu’il n’a pas été présent 4 demi-journées par mois dans l’établissement où il est scolarisé.

Ce taux de 5% cache de fortes disparités, il peut monter jusqu’à 15% dans certaines écoles. Il n’existe pas de statistique par type d’établissement, en particulier pour les établissements classés REP ou REP+.

Les causes et les conséquence de l’absentéisme

Les causes de l’absentéisme

Selon l’UNAF (union nationale des associations familiales), les causes identifiables directement sont les suivantes :

  • Les difficultés scolaires : ce sont essentiellement les « mauvais élèves » qui sont absents. C’est une forme de découragement devant la difficulté. Les raisons invoquées sont essentiellement les professeurs, les méthodes, et le manque de dialogue.
  • Les déficiences psychiques liées au contexte familial, fatigue, dépression, « rébellion » contre le système.
  • Les mauvaises relations parentales pouvant aller jusqu’à des situations de rupture familiale, d’exclusion et de sanctions fortes.

Les conséquences de l’absentéisme

L’absentéisme est le premier marqueur du décrochage scolaire. Il faut le considérer comme une alerte dès les premières absences. Les conséquences sont un enchaînement qui tire l’élève dans une spirale descendante et l’expose à de nombreux risques, tant sur le plan de sa scolarité que de sa situation extra-scolaire.

C’est dans beaucoup de cas étudiés le début de la petite délinquance, due à des influences subies en dehors du milieu scolaire ou tout simplement le fruit de l’oisiveté (« l’oisiveté est la mère de tous les vices » tiré de l’Ecclésiaste). La lutte contre l’absentéisme est une obligation absolue tant pour les éducateurs que pour les parents.

Quels sont les dispositifs de prévention ?

Tous les éducateurs reconnaissent que la prévention repose sur le dialogue entre les parents et les professeurs. Pour ce faire, il faut trouver un juste équilibre dans la relation entre parents et professeurs. Les écoles Espérance banlieues ont développé un modèle pédagogique qui réinvestit les parents dans leurs responsabilités d’éducateurs de leur enfant. En savoir plus sur l’équilibre de la relation entre parents et professeurs dans les écoles Espérance banlieues.

Salle de classe avec des élèves absentsParmi les dispositions essentielles et indispensables développées par le Ministère de l’Éducation nationale, il faut noter :

  • D’abord un système de relevé des absences très rigoureux dont chaque professeur doit être en charge ;
  • Un processus d’information immédiate aux parents (type SMS) ;
  • Un dialogue immédiat avec l’élève, soit avec son professeur, soit avec le CPE en associant les parents, afin de comprendre les causes de ces absences ;
  • En cas de récidive, mettre en place un dispositif spécial de surveillance de l’élève, et en faire le signalement au DASEN.

Quelles solutions apporter contre l’absentéisme?

La première action à mener de façon systématique et dès la rentrée scolaire est d’enseigner à l’élève l’assiduité et lui en faire comprendre les bienfaits sur sa réussite scolaire.

La deuxième est de responsabiliser les parents sur l’importance de la présence de leurs enfants de façon permanente à l’école. Il est à noter, par exemple, que les statistiques d’absentéisme de la DEPP montrent une forte augmentation au cours du mois de mai !

La troisième action consiste à créer un comité de lutte contre l’absentéisme dans l’établissement afin de traiter chaque cas spécifiquement ; ce comité se compose de professeurs, du directeur ou principal, des CPE, de parents et même de bénévoles d’associations.

Enfin, la persévérance est la clé de la réussite, car toutes ces actions doivent s’exercer dans la durée et dans la bienveillance vis à vis de ces élèves dont bien souvent l’absentéisme n’est qu’un appel au secours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *