Qu’est-ce que la discipline positive?

La discipline positive, une démarche qui améliore le cadre éducatif

Elaborée par Jane Nelsen, docteur en psychologie aux États-Unis, la discipline positive s’inspire des enseignements du psychanalyste Alfred Adler. Depuis son adaptation en 2012 par la psychologue Béatrice Sabaté, la France est traversée par ce nouvel élan éducatif. En fait, la discipline positive ce n’est pas une éducation qui laisse l’enfant faire ce qu’il veut. Ce n’est pas non plus l’absence de règles et de limites.

Par discipline on entend cette vocation d’instruire l’enfant, de le faire grandir pour en faire un adulte épanoui. La discipline positive c’est une démarche éducative efficace qui allie fermeté et bienveillance. Elle offre un panel d’outils afin d’améliorer le cadre éducatif en mettant en place des actions éducatives et réparatrices.

Un cadre stimulant alliant fermeté et bienveillance

La fermeté pour donner une structure à l’enfant

Être ferme c’est énoncer clairement ses attentes et ses limites. C’est aussi expliquer les raisons des règles. La structure va aider l’enfant à apprendre ce qui est important et à comprendre de ses erreurs.

Chaque erreur, chaque bêtise peut devenir une opportunité de faire des progrès. L’enfant aura ainsi les clés pour corriger son comportement et progresser.

La bienveillance pour assurer un environnement chaleureux

L’objectif est d’assurer une sécurité émotionnelle, de transmettre son affection et son amour. Pour cela, il est essentiel d’apprendre à adapter ses marques d’affection selon le caractère et le fonctionnement de l’enfant. Cela nécessite de distinguer les différents langages de l’amour pour remplir le « réservoir émotionnel » de l’enfant.

Être bienveillant c’est aussi respecter le niveau de développement et la sensibilité de l’enfant. C’est être dans une attitude d’empathie à l’égard de ses sentiments.

Les enfants assimilent des aptitudes qui leur serviront toute leur vie

Un professeur accompagnant l'un de ses élèves en utilisant la discipline positiveLa discipline positive c’est des solutions à long terme qui favorisent le développement de l’autodiscipline chez l’enfant. Elle ne recommande pas les punitions prises sur le vif et sous le coup de la colère. La punition décidée sur le vif est efficace sur le moment, mais ne fait pas forcément progresser l’enfant. Le résultat n’est pas durable et n’enseigne rien. Anticiper avec l’enfant lui-même les conséquences de ses actes dans une atmosphère sereine est beaucoup plus efficace.

La démarche éducative de la discipline positive participe au développement social des élèves. Elle renforce leurs compétences de vie parmi lesquelles on retrouve : l’estime de soi, la coopération, la patience, l’empathie, le respect de soi et des autres, le courage d’être imparfait, la recherche de solutions, l’honnêteté et ’autonomie. Cette liste est  élargie par l’association dédiée à cette discipline.

La discipline positive dans le cadre scolaire

La discipline positive dans le cadre scolaire est bénéfique tant pour l’enfant que pour le professeur. Il va y avoir une vraie co-construction du cadre scolaire. Se sentant reconnu, soutenu et valorisé, l’élève va grandir dans un climat serein.

Les écoles Espérance banlieues ont fait de la discipline positive une méthode d’encadrement. Les professeurs s’appuient ainsi sur les trois axes de cette méthode : la prévention, l’intervention et la réparation.

Bien évidemment cette approche ne règle pas toutes les difficultés, mais elle permet d’apporter un éclairage différent sur les situations. Comme toute démarche pédagogique, la mise en place, la maîtrise des nouvelles méthodes et le changement des réflexes demandent du temps et de la patience. C’est une façon de penser qu’il faut progressivement s’approprier et qui n’est pas vue comme exclusive. Elle vient enrichir les autres méthodes qui fondent le modèle Espérance banlieues : la méthode Montessori, la méthode Nuyts ou encore la pédagogie scoute axée sur la progression personnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *