deux élèves côte à côte dans une école espérance banlieues

Espérance banlieues :
un développement prometteur

Créé en mai 2012, Espérance banlieues a pour ambition de réduire les inégalités qui touchent les jeunes scolarisés en banlieue et à les aider à mieux s’insérer dans la société française. Après seulement quelques années d’activité, le réseau d’écoles Espérance banlieues se félicite aujourd’hui de la réussite populaire et institutionnelle de son modèle pédagogique. Grâce à des résultats concrets, Espérance banlieues peut espérer poursuivre son développement national dans les années à venir, avec toujours plus de succès.

Un projet né d’un constat alarmant

Espérance banlieues est née d’un besoin réel et urgent de justice et d’égalité en matière d’accès à l’éducation sur le territoire national. Pour les enfants qui grandissent en banlieue, l’égalité des chances qui fonde notre République est en effet très loin d’être une réalité.

Dégradation du milieu scolaire dans les banlieues

Malgré les réformes politiques et les efforts louables du personnel enseignant, le niveau scolaire des élèves des quartiers défavorisés témoigne des difficultés profondes de notre système éducatif.

Le milieu scolaire en banlieue est ainsi fortement dégradé avec :

  • Un taux d’illettrisme de 15%, deux fois supérieur à la moyenne nationale,
  • Plus d’un quart des moins de 25 ans qui sortent du système scolaire sans diplôme,
  • Seulement la moitié des élèves de zones urbaines sensibles qui maîtrisent les compétences de base à la fin du collège.

Un décrochage scolaire qui augmente les difficultés d’intégration

élève en décrochage scolaire dans une classe en banlieueL’école est une chance, Espérance banlieues en est convaincu. Malheureusement, dans un système qui ne réussit plus à lutter efficacement contre le décrochage scolaire, les élèves qui n’arrivent pas à suivre auront d’autant plus de mal à s’intégrer à la société. Pourtant, une véritable politique en faveur de l’éducation dans les banlieues pourrait permettre de juguler nombre des problèmes d’intégration sociale, culturelle et économique. Ainsi, de très nombreuses études démontrent depuis des années les difficultés d’intégration rencontrées en banlieues :

  • Une hausse croissante des inégalités à l’école,
  • Un taux de chômage de près de 45% chez les moins de 25 ans,
  • Un manque criant de mixité culturelle et économique,
  • L’apparition de logiques communautaristes et de phénomènes de radicalisation, liés à l’isolement culturel et à la paupérisation des quartiers.

Offrir de vraies chances de réussite aux enfants des quartiers : le combat d’Espérance banlieues

Elargir l’offre scolaire dans les quartiers en y proposant un nouveau modèle d’école, c’est le défi que s’est donné Espérance banlieues. Ce modèle repose sur 2 principes essentiels :

  • Une approche globale qui s’appuie sur 3 piliers d’action.
    • L’académique pour apprendre les fondamentaux que l’enseignement doit apporter aux élèves avec un effort sur les matières-clés : Français, Histoire, Mathématiques.
    • L’éducatif pour permettre aux enfants de se découvrir (talents et limites) et d’apprendre à entrer en relation avec l’autre.
    • Le développement du sentiment d’adhésion au pays en apprenant à le connaître et à l’aimer.
  • Des écoles à taille humaine (moins de 150 élèves au maximum) qui permettent aux enfants de vivre dans une petite société « organique », où ils peuvent s’épanouir dans le présent et qui constitue, concrètement pour eux, une communauté préfigurant la communauté nationale où ils vivront en tant qu’adultes.

Un « modèle » pragmatique, qui donne des résultats très concrets

En quelques années, les efforts déployés par Espérance banlieues ont réussi à porter leurs fruits. Les écoles Espérance banlieues ont su mettre en place une pédagogie adaptée à chaque bassin d’implantation tout en conservant l’esprit du modèle. Avec plus d’une quinzaine d’école d’écoles indépendantes réparties dans toute la France, Espérance banlieues est déjà un succès !

« Des convictions, des missions, une méthode »

élève qui lève le doigt dans une classe espérance banlieuesChez Espérance banlieues, nous sommes convaincus que chaque personne, chaque enfant, dispose d’un potentiel unique qu’il faut développer. En matière d’éducation, nous pensons que la bienveillance dans l’exigence et la transmission du savoir sont les clés pour accéder au savoir et au savoir-être qui donnent la vraie liberté et qui conduisent à un véritable épanouissement à l’école comme au travail. Enfin, l’apprentissage de la fraternité entre les élèves est un gage pour construire un pays uni et composé de citoyens droits et responsables.

Pour parvenir à remplir nos missions, nous nous appuyons sur des principes simples :

  • Tout notre personnel est volontaire pour travailler en banlieue, et spécifiquement formé pour sa mission.
  • Les équipes éducatives, les rythmes scolaires et les programmes sont au service des élèves et s’adaptent aux besoins de chaque classe et de chaque enfant.
  • L’adhésion des parents au projet Espérance banlieues est recherchée afin qu’ils retrouvent toute leur place dans l’éducation de leurs enfants et qu’ils agissent en pleine cohérence avec le travail conduit par l’école qu’ils ont choisie pour eux.

Des résultats concrets et encourageants pour Espérance banlieues

En quelques années seulement, Espérance banlieues a su démontrer l’efficacité de son modèle pédagogique, et a entamé une montée en puissance très encourageante pour le futur de l’éducation en banlieue. Ainsi, de 2012 à 2016, le nombre d’écoles Espérance banlieues a doublé chaque année, et de nouvelles écoles sont créés tous les ans depuis 2016. Entre autres données marquantes, on notera :

  • Le nombre d’élèves est passé de 35 en juin 2012 à 500 à la rentrée 2016 et 700 en 2018.
  • Le nombre d’écoles est passé d’une seule en 2012 à 16 à la rentrée 2018.
  • Les écoles Espérance banlieues démarrent généralement avec de petits effectifs répartis en 2 classes mais très vite les effectifs doublent, manifestant clairement l’intérêt des parents.

Interrogés dans le cadre d’une enquête de satisfaction au printemps 2018 les parents de nos élèves ont plébiscité les écoles Espérance banlieues :

  • 94% déclarent que leurs enfants sont heureux d’aller à l’école ;
  • 95% font confiance à leur école pour faire progresser leur enfant ;
  • 97% recommanderaient l’école à leurs voisins.