Vivre le volontariat de service civique dans une école Espérance banlieues

Portrait d’un service civique dans une école Espérance banlieues

Tu as soif d’aventure et de nouveaux défis ?

Viens découvrir le volontariat de service civique chez Espérance banlieues.

Un volontariat de service civique est un engagement au service de l’intérêt général de 6 à 10 mois destiné aux jeunes de 18 à 25 ans, sans exigence de diplôme. Le service civique est indemnisé à hauteur de 571€ par mois et donne droit à une couverture sociale prise en charge par l’État. Espérance banlieues vous propose de l’effectuer dans l’une des écoles de son réseau. Si vous souhaitez nous rejoindre comme volontaire en service civique, envoyez votre CV et lettre de motivation à fondation@esperancebanlieues.org.

Vivre un volontariat de service civique dans une école Espérance banlieues, c’est :

  • relever le défi de l’éducation en zones urbaines sensibles en aidant les enfants et en luttant contre l’échec scolaire ;
  • transmettre aux élèves le meilleur de la culture française ;
  • mettre ses compétences au service des plus jeunes ;
  • participer à l’épanouissement des élèves dans leur globalité.

En savoir plus sur les écoles Espérance banlieues.

Nous sommes allés à la rencontre de Mathilde, étudiante de 22 ans. Elle est actuellement volontaire en service civique au Cours la Boussole à Mantes-la-Jolie.

Des actions concrètes et utiles à la découverte des réalités éducatives

Quelles sont tes missions au sein de l’école ?

Ma première mission est une mission d’éducateur auprès des enfants. Je participe à faire grandir les enfants dans un univers bienveillant et à les aimer tels qu’ils sont. Cela passe beaucoup par le jeu. Je joue avec eux à la récréation, j’organise des activités d’équipe et des sorties d’école pour souder le groupe et créer des souvenirs communs. Je profite aussi des temps du déjeuner pour discuter et m’intéresser à leurs familles, à leurs histoires personnelles et à ce qu’ils vivent quotidiennement.

J’ai également une mission au sein des classes. La participation à l’enseignement de certains cours en support du professeur, la présence en étude pour assurer une aide aux devoirs ainsi que l’organisation d’activités éducatives comme le théâtre, le jardinage, les jeux de sociétés… Vis à vis des professeurs, nous sommes un soutien. Tant en ce qui concerne les affichages pour l’école que la préparation du matériel pédagogique.

Comment qualifierais-tu ta relation avec les élèves ?

C’est une relation fraternelle, c’est d’ailleurs la 3ème valeur de notre école. J’essaie d’avoir ce rôle de grande sœur exigeante et aimante.

Un petit mot sur le quotidien de la vie de l’équipe pédagogique ? La vie de l’équipe pédagogique est géniale, nous sommes très soudés et je m’y sens pleinement intégrée. Les volontaires en service civique viennent sur du « long » terme (entre 6 à 10 mois). Cela permet de créer avec les professeurs un véritable esprit d’équipe.

Avoir été formée par les professeurs sur les différentes méthodes pédagogiques a été un véritable atout. J’ai également beaucoup apprécié l’écoute et l’enthousiasme de l’équipe pédagogique sur nos différentes positions et propositions que ce soit sur la gestion de l’école ou bien sur les élèves.

Une expérience humaine riche et exigeante

La fille lit une histoire aux élèves

Qu’est ce qui t’anime le matin avant de commencer la journée ?

C’est de retrouver les sourires et la joie des enfants ! J’ai l’impression de retrouver mon âme d’enfant en vivant l’instant présent.

Tu as commencé ton service civique en janvier 2018. Après cinq mois d’aventure humaine est-ce que tu pourrais nous partager trois points sur lesquels tu sens que tu as progressé ?

En m’engageant dans cette école, j’ai tout d’abord découvert l’importance de la religion et de la culture dans la vie quotidienne des enfants et des familles. J’ai ainsi été confrontée aux enjeux éducatifs qui en découlent. J’ai pris conscience de l’importance de l’école dans la transmission de la culture française pour ces enfants.

Voir notre article sur l’urgence de transmettre l’amour de la France à l’école primaire.

Chaque journée est unique. En partant à l’école, je ne sais pas de quoi sera faite ma journée. J’ai ainsi appris à ne pas pouvoir tout maîtriser, à accepter l’imprévu et à rendre service avec le sourire. La phrase qui résumerait ce que j’essaie de vivre « Rappelle-toi que servir c’est aimer en actes ». A chaque instant, j’apprends à aimer ce que je fais.

J’ai aussi développé mon sens de l’écoute. Les enfants ont besoin d’affection et d’écoute. C’est en passant un moment avec eux, un moment où notre attention est portée vers eux, qu’ils se sentent pleinement exister. C’est ainsi qu’une relation
simple et belle peut se créer.

Quels ont été les deux grands moments de joie au cours de ce service civique ?

  • La maxi bataille de boule de neige !

Cette journée était magique ! Découvrir les flocons de neige et admirer la cours de récréation devenir toute blanche m’enchantaient autant que les enfants. La maxi bataille de boule de neige à la récré a été un grand moment pour l’école. Nous avons beaucoup ri, sans bagarre ni dispute (rare pour un temps de récréation). Comme quoi, un peu de neige, et nous retrouvons tous notre âme d’enfant.

  • Une belle écriture

Depuis plusieurs semaines je m’efforçais à être exigeante avec l’écriture d’un élève en particulier. Mon objectif : qu’il prenne soin d’écrire harmonieusement sa leçon. Si au début il ne faisait pas beaucoup d’effort, j’ai vu petit à petit qu’il y prenait goût. Un jour en classe, il m’a appelé « Mademoiselle Mathilde, regardez ma leçon ». C’était impeccable ! Je voyais dans ses yeux sa fierté de me montrer son cahier, un condensé des efforts fournis. C’était une petite mais une si belle victoire.

Le mot de la fin pour les jeunes qui voudraient s’engager chez Espérance banlieues ?

Foncez ! C’est une très belle expérience à vivre sur le plan personnel et humain. Vous vous donnez beaucoup, le rythme est intense, mais vous recevez tellement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *