L'enfant en train de lire une histoire

Pourquoi lire des histoires aux enfants ?

L’association Parents Professeurs Ensemble a consacré un article à la lecture des histoires aux enfants comme remède contre l’illettrisme. Le constat de l’illettrisme en France est inquiétant. 20 % des enfants qui lisent un texte ne le comprennent pas ou mal en 6ème. En banlieue, ce chiffre s’envole à 50 %.

L’importance d’acquérir une richesse du vocabulaire

La première période de vie d’un enfant est primordiale pour la structuration de son cerveau. L’enfant évoluant dans un environnement stimulant pourra enrichir son vocabulaire. Un lien positif existe entre le goût pour la lecture des enfants et le nombre de livres présents dans la bibliothèque familiale. Plus l’enfant grandit dans un univers baigné dans les livres, plus il aura le goût pour la lecture. Encore faut-il que les livres prennent de temps en temps l’air.

Alain Bentolila, professeur de linguiste à Paris 5 Sorbonne, a développé le principe de l’économie linguiste. Le déficit de vocabulaire oral empêche l’enfant d’accéder au sens des mots écrits. Cette pauvreté du champ lexical est dévastatrice. Cela met en difficulté les enfants pour communiquer, échanger et entrer en relation avec les autres. Ils deviennent excessivement vulnérables. Le dernier mode d’expression disponible pour ceux qui n’ont pas de mots pour s’exprimer est la violence.

« La violence est ici directement liée à l’incapacité de mettre en mots sa pensée en y mettant de l’ordre ; car seuls les mots organisés apaisent une pensée sans cela chaotique, tumultueuse qui se cogne aux parois d’un crâne jusqu’à l’insupportable et qui finit par exploser dans un acte incontrôlé de violence. »

Alain Bentolila insiste donc sur l’importance d’acquérir une richesse lexicale afin de communiquer et de s’adapter.

Lire des histoires aux enfants, un moyen pour enrichir leur vocabulaire

Un enfant qui a le goût pour la lectureComment s’y prendre pour enrichir le vocabulaire des enfants ? C’est un travail patient et acharné ! Il est important que les parents transmettent le goût des justes mots. Par les discussions, les jeux en famille et aussi par les histoires lues à haute voix.

Il faut prendre la bonne habitude de leur lire des histoires. C’est aussi un moyen de les emmener à la découverte de styles littéraires et d’ambiances imaginaires différentes. Dans le domaine des histoires lues à voix hautes, les contes audio de Marlène Jobert offrent une aide aux adultes en situation (instituteur, maitre, parent).

Le rapport OECD-PISA 2012 Lisons-leur une histoire ! Le facteur parental dans l’Éducation souligne l’importance du rôle des parents et des livres pour le développement de l’enfant. En étant bercé par des lectures d’histoires, l’enfant va entendre plus de mots. Il va par la suite pouvoir en reconnaître davantage. Ça a un impact énorme sur son goût de la lecture et sur sa réussite.

Les histoires sont aussi un impact sur l’esprit et l’inspiration des enfants. Ce sont de merveilleux canaux de transmission de belles et grandes idées pour la construction de la personnalité des enfants. Après la période d’apprentissage de la lecture arrivera le temps où vous pourrez déposer des petits livres sur sa table de chevet. A vous de sélectionner des histoires inspirantes !

Si l’enjeu de l’apprentissage de la lecture vous intéresse, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *